Les tendances culinaires incontournables qui vont marquer l’année

252
Partager :

Dans le monde effervescent de la gastronomie, chaque année apporte son lot de nouveautés et d’innovations. De la haute cuisine aux chaînes de restauration rapide, en passant par les food trucks et les marchés fermiers, les tendances culinaires façonnent notre façon de manger, de cuisiner et de percevoir la nourriture. L’année à venir ne fait pas exception, avec une série de tendances qui promettent de transformer nos assiettes. Du retour à l’ancien grâce à la fermentation et à la cuisson au feu de bois, à l’incorporation de nouvelles technologies et de la science dans la cuisine, le paysage culinaire de cette année sera à coup sûr passionnant et savoureux.

Tendances culinaires 2021 : la révolution gastronomique

Révolution gastronomique : les tendances culinaires incontournables de l’année

A lire en complément : Comment choisir le meilleur moule à pain de mie pour réussir vos recettes ?

La gastronomie est en perpétuelle évolution, et chaque année apporte son lot de nouvelles tendances qui séduisent les palais du monde entier. Pour cette année, plusieurs mouvements vont marquer la scène culinaire et révolutionner notre façon de manger.

L’émergence des saveurs exotiques et ethniques promet d’enchanter nos papilles. Les cuisines asiatiques, africaines et latino-américaines seront à l’honneur avec leurs épices audacieuses, leurs ingrédients frais et leurs combinaisons surprenantes. Des plats tels que le kimchi coréen fermenté ou les tacos mexicains revisitent nos classiques tout en nous transportant vers des horizons lointains.

A lire en complément : Découvrez les délices des voyages culinaires à travers le monde

Le retour en force des techniques de cuisson ancestrales apporte une nouvelle dimension à nos repas. Le feu de bois redevient un allié précieux pour griller viandes et légumes, leur donnant une saveur fumée incomparable. La fermentation fait aussi son grand retour avec ses probiotiques bienfaisants pour notre santé intestinale.

L’importance croissante du respect de l’environnement dans nos assiettes se traduit par une demande accrue en produits locaux, bio et durables. De nombreux chefs s’engagent à favoriser les circuits courts en privilégiant les producteurs régionaux, tandis que certains restaurants adoptent même une approche zéro déchet en recyclant leurs déchets organiques ou en utilisant des emballages écologiques.

La technologie joue un rôle de plus en plus important dans la gastronomie contemporaine. Des robots cuisiniers aux applications mobiles dédiées à la cuisine, les innovations technologiques permettent une créativité sans limites et facilitent l’accès à des informations précises sur les aliments.

tendances culinaires

Cuisson ancestrale : la tradition qui revient en force

Dans cet engouement pour les saveurs exotiques, on assiste aussi à un réel retour aux sources avec le regain d’intérêt pour les techniques de cuisson ancestrales. Ces méthodes traditionnelles, qui se transmettent de génération en génération, offrent une expérience culinaire unique et préservent l’authenticité des plats.

Parmi ces techniques, c’est la cuisson au feu de bois qui connaît un véritable essor. Cette méthode vieille comme le monde permet d’obtenir des arômes intenses et une texture incomparable. Les chefs redécouvrent cette pratique et l’adaptent dans leurs restaurants en utilisant des fours spécialement conçus pour reproduire cette chaleur intense et cette fumée subtile.

La cuisine à la broche fait son grand retour sur nos tables. Cette technique consiste à cuire lentement et délicatement la viande ou le poisson en les embrochant puis en les faisant tourner devant une source de chaleur constante. Le résultat est une chair incroyablement tendre et juteuse, où toutes les saveurs sont préservées.

Les amateurs de grillades ne sont pas en reste avec le phénomène du barbecue ancestral qui prend lui aussi sa place dans nos habitudes alimentaires. Fini les barbecues électriques ou au gaz, place aux braises ardentes du charbon de bois qui confèrent aux viandes ce goût si particulier tant apprécié des amateurs de sensations fortes gustatives.

Il serait impensable d’évoquer ces techniques sans mentionner la fameuse cuisson sous terre appelée ‘imu’ chez nos amis polynésiens. Il s’agit ici d’envelopper hermétiquement les aliments dans des feuilles de bananier et de les enfouir sous la terre, préalablement chauffée par des pierres brûlantes. Cette méthode lente mais ô combien savoureuse donne aux plats une texture moelleuse et une saveur inégalable.

Avec ce retour en force des techniques de cuisson ancestrales, c’est un véritable voyage culinaire que nous proposent maintenant nos chefs. Un moyen de revenir à l’essence même du goût, tout en rendant hommage aux traditions d’autrefois. Une tendance qui s’inscrit parfaitement dans notre époque où le besoin d’authenticité se fait ressentir plus que jamais auparavant.

Assiettes éco-responsables : l’engagement pour l’environnement

Au-delà des saveurs et des techniques culinaires, une tendance de plus en plus prépondérante dans notre société est l’importance croissante du respect de l’environnement dans nos assiettes. Les consommateurs sont de plus en plus conscients des répercussions que leurs choix alimentaires peuvent avoir sur la planète.

Dans cette optique, le locavorisme gagne en popularité. Ce concept consiste à privilégier les produits locaux, issus d’une agriculture durable et respectueuse de l’environnement. En favorisant les circuits courts, on réduit significativement l’empreinte carbone liée au transport des denrées alimentaires tout en soutenant les agriculteurs locaux.

Une autre pratique qui se développe est celle du zéro déchet. Il s’agit de limiter au maximum la production de déchets lorsqu’on fait ses courses ou qu’on prépare ses repas. Des initiatives comme le vrac se multiplient : fruits et légumes vendus sans emballage plastique, épicerie sèche où chacun peut apporter ses contenants réutilisables pour remplir ce dont il a besoin… Le but ultime est d’éliminer progressivement les emballages superflus et ainsi contribuer à la préservation de notre environnement.

En parlant d’environnement, impossible de passer à côté du phénomène grandissant du végétarisme voire même du véganisme. De plus en plus de personnes font le choix d’exclure totalement ou partiellement la viande ou tous les produits animaux (viande, poisson, mais aussi œufs, produits laitiers) de leur alimentation. Cette décision est motivée par des raisons éthiques, environnementales ou même de santé. Effectivement, l’industrie de la viande a un impact non négligeable sur les ressources naturelles et contribue largement aux émissions de gaz à effet de serre.

Pour répondre à cette demande croissante, les chefs se sont adaptés en proposant des alternatives végétales créatives et gourmandes. Les légumes occupent désormais une place centrale dans les assiettes où ils sont sublimés grâce à des associations audacieuses d’épices et d’herbes aromatiques.

Le respect du cycle saisonnier devient aussi primordial pour beaucoup de consommateurs soucieux d’une alimentation plus responsable. Privilégier les fruits et légumes qui poussent naturellement au cours des différentes saisons permet non seulement de bénéficier de produits plus savoureux, mais aussi d’éviter le recours massif aux serres chauffées ou aux cultures hors-sol.

Partager :