Quel poisson choisir pour manger ?

1627
Partager :

Le poisson regorge de nombreux nutriments. Constitué de lipides et de protéines, c’est un aliment conseillé par les diététiciens pour une bonne santé. Pour bénéficier des bienfaits du poisson, il faut bien choisir. Retrouvez ici les poissons qui ont un meilleur goût.

5 poissons sains et bons à manger

En choisissant vos poissons bons à manger, privilégiez ceux qui sont moins pollués. En voici quelques-uns.

A lire également : Astuces pour cuire un œuf dur parfaitement : recettes et conseils

Le saumon sauvage du pacifique

Il occupe la tête du classement des poissons que vous pouvez choisir. Ceci pour plusieurs raisons. D’abord, sachez que le saumon sauvage du pacifique est qualifié de poisson le plus propre du lot. Certains diront qu’il est sujet à moins de pollution.

Rempli d’éléments nutritifs, le saumon contient des vitamines D et B12 et des acides gras utiles. Ces constituants protègent votre cerveau. Au-delà, ils vous préservent des maladies du cœur. De plus en plus, il y existe désormais le saumon d’élevage. C’est une variété qui est aussi conseillée.

A lire aussi : Monter des blancs en neige parfaitement : astuces et techniques infaillibles

La morue

C’est un poisson blanc qui se consomme sous diverses formes. Il peut être grillé, bouilli ou même frit. La morue renferme des protéines en grande quantité ainsi que des acides aminés.

Ce poisson est l’un des produits les plus commercialisés au monde. Cela témoigne de l’intérêt que de nombreux férus lui portent. Il est disponible en deux qualités, à savoir : la morue du pacifique et la morue de l’Atlantique.

Les sardines

Elles sont proposées fraîches ou en boîtes avec une teneur riche en plusieurs constituants. Il s’agit du calcium, du phosphore, du fer, du zinc et de beaucoup d’autres vitamines.

Une bonne sardine fraîche s’identifie par sa fermeté et sa luisance. De grâce, c’est un type de poisson très fragile. Il faut donc le maniller avec délicatesse. La sardine s’adapte facilement aux différents plats. Elle est recommandée aux femmes enceintes pour ses nombreuses composantes nutritionnelles.

Le Maquereau

Dans la liste des poissons bons pour la santé figure le maquereau. Il est très affectionné pour sa chair consistante et douce en bouche. Vous aurez le choix entre le maquereau commun et le maquereau bleu. C’est l’un des poissons sains, car sa concentration en mercure est minime.

Les huîtres

Cette liste ne pourrait se refermer sans énoncer les huîtres. Elles sont les préférées de certains que ce soit les huîtres plates ou creuses.

À juste titre ! Ce sont des poissons remplis de propriétés nutritionnelles pour la santé. Les huîtres sont riches entre autres en vitamine B et E et en minéraux. Pour de grands évènements, les huîtres ont souvent été au rendez-vous.

Quelques poissons à éviter de consommer

Évitez de manger les variétés de poissons suivantes :

  • le requin ;
  • les crevettes dites importées ;
  • le caviar sauvage ;
  • l’anguille.

Cette liste est loin d’être exhaustive. Bien d’autres poissons déconseillés à la consommation restent non énumérés ici.

Comment choisir du poisson frais et de qualité ?

Maintenant que vous savez quels poissons privilégier et ceux à éviter, pensez à bien savoir comment choisir du poisson frais et de qualité. Voici quelques astuces pour y parvenir.

Assurez-vous que le poisson a une odeur agréable, mais discrète. Si l’odeur est forte ou désagréable, c’est généralement signe d’un produit pas très frais. Examinez les yeux : ils doivent être brillants et clairs plutôt que ternis ou laiteux. La peau doit aussi être humide au toucher avec des écailles bien fixées sur le corps sans aucune trace visible de sécheresse.

Ne négligez pas la couleur du poisson. Elle peut varier en fonction des espèces mais elle doit toujours paraître naturelle et fraîche comme si le poisson avait été pêché récemment dans l’eau salée qui lui convient habituellement.

Si vous achetez un poisson entier chez votre vendeur local (ce qui est préférable), vérifiez s’il présente des ecchymoses ou autres marques visibles sur sa peau, car cela pourrait indiquer une mauvaise manipulation pendant son transport depuis les zones de pêche en mer jusqu’à votre étalage local.

Les filets sont aussi un choix populaire auprès des consommateurs modernes bien qu’ils puissent coûter plus cher que les poissons entiers. Dans ce cas-là, choisissez toujours ces morceaux où il y a peu ou pas trace d’écaillage après avoir soulevé délicatement la chair.

Avant tout achat quelconque, n’hésitez pas à engager la conversation avec votre vendeur pour discuter de l’origine et des méthodes utilisées pour pêcher le poisson. Vous pouvez aussi vous référer aux labels apposés sur les poissons qui attestent de leur qualité et de l’absence de polluants.

En suivant ces quelques astuces, vous êtes assuré d’avoir choisi du poisson frais, sain et délicieux. Bon appétit !

Les bienfaits de la consommation de poisson pour la santé

Au-delà du choix des espèces à consommer, pensez à bien souligner les nombreux avantages pour la santé liés à la consommation régulière de poisson. Le poisson est une source riche en protéines maigres qui favorisent la croissance et la réparation des tissus musculaires. Le poisson contient des acides gras saturés, monoinsaturés et polyinsaturés (AGPIs) comme l’acide docosahexaénoïque (DHA) et l’acide eicosapentaénoïque (EPA), qui sont essentiels au développement du cerveau chez les nourrissons et améliorent aussi les fonctions cognitives chez les adultes.

Plusieurs études ont démontré que manger du poisson peut aider à réduire le risque de maladies cardiovasculaires en diminuant le taux de cholestérol sanguin ainsi que celui des triglycérides. Ces lipides sont souvent associés à un risque accru de crise cardiaque ou d’accident vasculaire cérébral (AVC).

Certaines recherches indiquent qu’une alimentation riche en poissons pourrait avoir un effet anti-inflammatoire sur notre corps grâce aux AGPIs qu’il contient. Cette caractéristique pourrait notamment aider dans la prévention ou dans la gestion des symptômes chroniques inflammatoires tels que ceux liés aux maladies auto-immunes.

Pensez à bien vérifier les niveaux élevés de mercure ou autres polluants toxiques provenant notamment de leur environnement marin contaminé par certains types d’activités humaines. Pensez à bien limiter votre consommation de poissons à ces espèces qui ont des niveaux faibles en polluants ou mieux encore, optez pour des options d’élevage durables et responsables.

Manger du poisson peut être bénéfique pour la santé si l’on choisit les bonnes variétés riches en AGPIs et pauvres en contaminants. Les études suggèrent que le choix régulier de ce type d’aliments procure une foule de bienfaits nutritionnels. En plus, c’est tellement délicieux !

Les différentes techniques de préparation du poisson pour une cuisine savoureuse

Maintenant que vous avez choisi les espèces de poisson à consommer, pensez à bien les envelopper dans du papier aluminium ou encore dans du papier sulfurisé pour éviter que l’eau ne s’infiltre trop rapidement.

Le grillage est aussi une méthode courante pour préparer le poisson. La technique consiste à placer votre filet sur le gril directement après l’avoir légèrement assaisonné et badigeonné d’un peu d’huile d’olive extra vierge. Laissez cuire pendant plusieurs minutes de chaque côté jusqu’à ce qu’il soit doré et croustillant à souhait !

Il existe même des techniques plus exotiques qui valent certainement la peine d’être essayées, comme les tartares (coupés finement), les marinades (pour renforcer leur saveur) voire même crus tels que les sushi ou les sashimi.

Les labels et certifications à connaître pour consommer du poisson de manière responsable

Pensez à bien choisir votre poisson en respectant les normes environnementales qui garantissent la pureté et la durabilité des pêcheries. C’est pourquoi il existe plusieurs labels et certifications auxquels il faut prêter attention.

Le label MSC (Marine Stewardship Council) garantit que le poisson a été pêché dans des zones où les stocks sont gérés de manière durable. Ce label assure également que l’impact sur l’environnement est minimisé pendant le processus de pêche.

Lorsque vous achetez un poisson portant le label ASC (Aquaculture Stewardship Council), cela signifie qu’il provient d’une pisciculture responsable, économe en ressources naturelles et respectueuse des communautés locales.

Si vous êtes végétalien ou végétarien, vous pouvez opter pour une alternative à la consommation de poisson : les produits labellisés Friend of the Sea. Ils sont issus d’une aquaculture durable ou de sources sauvages gérées de manière responsable.

Il ne faut pas oublier l’importance du commerce local. Acheter du poisson provenant directement des producteurs locaux permet non seulement d’avoir accès à une grande variété mais aussi de soutenir ces petites entreprises locales tout en bénéficiant d’un produit frais et sain.

Prenez donc soin de vous renseigner avant votre prochain achat afin de privilégier les espèces ayant bénéficié d’une pêche raisonnée ou encore celles issues de pratiques aquacoles vertueuses reconnues par ces différents labels !

Partager :